Le Pollen

Le pollen est le premier aliment des abeilles, le second étant le miel. Il se présente sous forme de grains microscopiques ovales à sphériques, qui correspondent aux cellules reproductrices mâles de la fleur. Ces grains sont situés au niveau des anthères de la fleur. Lorsque l’abeille butine une fleur, elle récolte également du pollen. Pour cela elle s’aide de ses pattes arrière sur lesquelles se trouvent des corbeilles à pollen.

Les abeilles se déplacent ainsi de fleur en fleur pour récolter mais également disséminer le pollen afin d’assurer la reproduction végétale. Une fois leurs corbeilles remplies elles se rendent alors à la ruche pour nourrir la colonie. La couleur du pollen est variable d’une plante à une autre.

Récolte du pollen:

L'apiculteur récolte le pollen grâce à une trappe placée devant l'entrée de la ruche.  Elle est composée d’une grille dont la taille des mailles permet aux abeilles de rentrer dans la ruche mais pas les pelotes. Les pelotes de pollen tombent sur un tamis lorsque l’abeille rentre et sont recueillis dans un tiroir non accessible aux abeilles. La récolte se fera idéalement tous les jours et au grand maximum tous les quatre jours. En effet il ne faut pas que le pollen prenne l’humidité.

 

Stockage du pollen:

 Une fois le pollen nettoyé de ses impuretées, il sera conservé selon deux méthodes, soit par séchage, soit par congélation :

-  la première méthode consiste donc à sécher le pollen à l’aide d’une ventilation chaude (40°C) pour le déshydrater au maximum afin d’éviter le développement des levures et des moisissures. Il pourra par la suite être conservé à température ambiante pendant une période assez longue. Il est ensuite conditionné dans des pots en verre conservés à l’abri de la lumière et de l’humidité

-  la seconde méthode consiste à congeler directement le pollen après la récolte pour lui garder toutes ses qualités nutritionnelles, perdues avec le chauffage. 

Le pollen est considéré comme un superaliment

Le pollen contient 20 des 27 acides aminés essentiels à l’organisme, tel que : arginine, histidine, leucine, isoleucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine. Sa concentration est  5 à 7 fois supérieure à celle de la viande.

Il contient environ  5 % de minéraux : calcium, chlore, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre, sélénium …des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, C, de la provitamine A. Des glucides, essentiellement glucose et fructose à hauteur de 30 à 55% et de 1 % à 20 % de lipides dont une partie d‘acides gras essentiels.

 

Sa particularité est qu’il contient également de 5 à 8 ferments lactiques et  3 levures, cela permet de réensemencer la flore intestinale. De par sa richesse et ses très nombreuses enzymes, coenzymes, stérols, substances bactériostatiques et de croissance, pigments, arômes et huiles volatiles en font un aliment immunostimulant de grande qualité qui contribue à renforcer les défenses naturelles de l’organisme. Il est notamment très recommandé en période de croissance, de convalescence et d’anémie, mais aussi pour les problèmes de nervosité et de transit.

 

Propriétés thérapeutiques du pollen

 

Le pollen possède des propriétés antioxydantes qui lui sont principalement dues à la présence de Sélénium. En effet le pollen est l’aliment naturel, avec la noix du Brésil, qui contient le plus de sélénium.

Les propriétés nutritionnelles du pollen sont dues à sa richesse en protéines, en acides aminés, en vitamines, en minéraux ainsi qu’en glucose et fructose.Ces composés lui confèrent une action dynamisante et stimulante. Le pollen trouve son intérêt dans le traitement de la malnutrition. Il est également recommandé aux personnes en période de convalescence post-chirurgie ainsi qu’aux personnes ayant une activité physique (tels que les sportifs) et mentale intense (les étudiants en période d’examen à titre d’exemple). Hypertrophie bénigne de la prostate et problème d'osthéoporose.

 

Propriétés digestives

Le pollen frais agit sur le système digestif en régulant le microbiote intestinal. Cela est dû aux lactoferments spécifiques présents dans le jabot des abeilles : des lactobacilles et des bifidobacterium.  Par leur présence, les lactoferments restaurent et protègent la flore intestinale et aident ainsi à la régulation du transit.

Désensibilisation aux pollens de graminées

Le pollen est responsable de bon nombre d’allergies à savoir qu'il existe 2 sortes de pollen:

L’un s’appelle le Pollen anémophile, c’est le Pollen qui se fait transporter par le vent, des organes mâles des fleurs aux organes femelle d’autres fleurs de la même espèce. Ce sont certains Pollens anémophiles qui sont les responsables du rhume des foins. 

La deuxième sorte de Pollen s’appelle le Pollen entomophile. Il ne se déplace pas grâce au vent, il compte plutôt sur les insectes pollinisateurs comme les abeilles sauvages ou domestiques. C’est le Pollen entomophile que nous récoltons donc, et qui est si bénéfique à déguster. 

On peut donc opérer une désensibilisation progressive au pollen en consommant du pollen ! Il faut commencer par consommer 1 grain le premier jour, puis augmenter progressivement d'un grain  par jour. Contactez-moi pour plus de détails.

46693454_2138376046215321_12691547657244
images.jpg

Trappe à pollen

art_MacroAbeille.jpg
1519938055.png

Pollen stocké dans les cellules

Votre apicultrice & apithérapeute passionnée

20190422145116_IMG_0613.JPG
Angela Thode

Apicultrice en train de faire mon brevet fédéral, labellisée Label Bio Bourgeon, passionnée par le monde des abeilles, Angela Thode vous propose les bienfaits de la ruche. Que ce soit pour l'air de la ruche ou un parrainage
Je vous fais avec plaisir découvrir le monde passionnant des abeilles. 
Les abeilles ont besoin de notre aide et elles nous le rendent au centuple.

Angela Thode
 

Av. Florissant 10

CH-1020 Renens

Tel : +41/76.367.44.77

Email : angelathode@gmail.com

Success! Message received.